Sécheresse: les éleveurs normands tirent la langue

Reproduction, l'alimentation, le traitement, l'apparence



Après un hiver très pluvieux qui a rendu difficiles les plantations de maïs (trop d'eau) et un été très sec (deux mois de sécheresse), les agriculteurs normands sont inquiets. La production de fourrage est au plus bas ( jusqu'à 60% d'herbe en moins dans certaines zones et 40% de maïs en moins) et les stocks d'ensilage sont déjà bien entamés. . Nous avons rencontré un éleveur dans la Manche - région réputée humide - qui ne sait pas s'il pourra nourrir ses 180 vaches laitières cet hiver. Il espère encore pouvoir récolter du maïs dans les semaines qui viennent. Toute l'actualité en Normandie ► http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/ Rejoignez notre communauté Facebook ►https://www.facebook.com/france3normandie/ Suivez-nous sur Twitter ► https://twitter.com/f3bnormandie ►https://twitter.com/f3htenormandie Abonnez-vous à notre compte Instagram ► https://www.instagram.com/france3normandie/

Commentaires


    Informations complémentaires:

    Visibilité: 1210

    Durée: 1m 27s

    Cote: 8