Les Bauges, montée vers l'Arclusaz

Reproduction, l'alimentation, le traitement, l'apparence



En juin 2014, le troupeau de vaches de la famille Perrier à Epernay monte vers le synclinal perché de l'Arclusaz pour y trouver un alpage fleuri qui donnera un goût subtil à la délicieuse tome des Bauges. Une soixantaine de vaches Abondance, Montbeliarde et Tarine est ensonnaillée pour l'occasion de grosses cloches portées par de larges colliers en cuir. On relève des Varrone Premana forme casque, une sonnette d'Anniviers en Suisse, une clarine de Jean Obertino à Morteau vendue par Paccard marquée Sevrier, des gros carrons et des Campanes de Devouassoud, un toupin.

Commentaires


    Informations complémentaires:

    Visibilité: 126909

    Durée: 13m 5s

    Cote: