Léa, éleveuse : "si à 26 ans, je n'ai pas d'espoir, qui va en avoir ?"

Reproduction, l'alimentation, le traitement, l'apparence



Léa Laboisse s'est installée en 2011 dans l'Allier et élève un troupeau de 70 Charolaises, une race qui la passionne. Comme beaucoup d'autres éleveurs, elle subit de plein fouet les cours trop bas et s'inquiète pour l'avenir de l'élevage allaitant français.

Commentaires

  1. il y a d'autres métiers que d'exploiter le ventre des animaux!!
  2. nadine boucau va te faire foutre salope qui n'a jamais connu les misere de l'agriculture cet femme est courageuse et mérite tout mon respect
  3. nadi
  4. l'élevage c'est mal,,c'est exploiter des pauvres animaux sans défence,,comment une gonzesse qui est peut' etre mere de famille,,pauvre conne,,l'élevage c'est mal,,ta aucun mérite,,j'espere que tu va sombrer comme le titanic ! donne tes vaches dans un sanctuaire ,tu y gagnera et elles auront la vie sauve qu'elles méritent ,,,l'élevage,c'est exploiter des animaux pour du fric,,c'est lache et patétique
  5. bravoooo
  6. tor


Informations complémentaires:

Visibilité: 31819

Durée: 3m 7s

Cote: 60