En Gironde, la vache bordelaise est préservée

Reproduction, l'alimentation, le traitement, l'apparence



Dans cette exploitation, moins d’une centaine d’animaux se côtoient. En effet, pour Noëlle, une jeune éleveuse de 24 ans, l’agriculture doit rester à taille humaine. L’agriculture telle que la conçoit Noëlle, c’est aussi la sauvegarde des races locales ! Comme la Bordelaise. Dans les années 90, il n’en restait plus qu’une petite dizaine. Désormais, elles sont presque une centaine en France, dont 1/4 vit ici… Cette vache a bien failli disparaître ! Une hérésie pour Noëlle ! Pour en savoir plus, rendez-vous ici : http://www.france3.fr/midienfrance

Commentaires

  1. tres.belles.vaches
  2. Bonjour!  Malgré le merite et le cote sympathique de cet elevage ,je pense que la race bordelaise du debut du 20 eme siecle n'existe plus On a reconstitue une race avec des animaux présentant les mêmes robes mais n'ayant plus aucun des gènes de leurs modèles d'antan!  Le cri du cœur de l'eleveuse affirmant que leur lait est le meilleur est un peu tire par les cheveux car  c'est une  race recente,basee sur une selection de phénotypes et "reconstituee" comme certains la dénomment par honnêteté!!Cele n'enleve rien  a la qualite de cet elevage!! Bravo et bonne continuite!!


Informations complémentaires:

Visibilité: 3001

Durée: 6m 19s

Cote: 18