Burkina Faso : Un prêt scolaire pour se lancer dans l'élevage

Reproduction, l'alimentation, le traitement, l'apparence



Hamado Bonkoungou, 40 ans, est agent d’une compagnie arienne. En parallèle, il mène une activité d’embouche bovine et ovine dans la périphérie de Ouagadougou, au Burkina Faso. En 2011, Hamado a été forcé de prendre 110 jours de congé. Il trouvait que c’était long et cherchait quelque chose à faire pendant cette période. C’est là qu’il a commencé l’activité d’embouche. Le début n’était pas facile pour Hamado. Il manquait d'expérience et a ainsi perdu plusieurs de ces animaux. Il n’a pas abandonné pour autant. Aujourd’hui, il maitrise mieux l’activité et parvient à rentabiliser ses investissements. Pour Hamado, la passion est primordial pour réussir dans l’élevage. « Il faut aimer l’activité. Si tu n’aimes pas l’activité, même si tu as les moyens, tu ne peux pas réussir dans l’élevage », dit-il.

Commentaires


    Informations complémentaires:

    Visibilité: 58165

    Durée: 8m 47s

    Cote: 339