ANIMAUX & NATURE : La Normande, une vache laitière d'excellence

Reproduction, l'alimentation, le traitement, l'apparence



La vache Normande est apparue au XVIIIème siècle. La Cauchoise, l'Augeronne et la Cotentine étaient alors élevées dans des régions très herbagères au climat tempéré : le marais du Cotentin et les collines du bocage normand, où le fourrage était régulier à l'année. En France, on compte 2 millions de têtes localisé principalement dans son berceau de naissance : la Normandie. Elle est également très présente dans les régions frontalières. A travers le monde, il existe plusieurs zones d'implantation qui se situent principalement en Amérique du Sud. Elle s'implante aussi durablement dans le reste de l'Europe, en Afrique, au Moyen-Orient, en Australie et aux Etats-Unis. La vache normande est réputée pour sa production de lait, (elle est la 3ème race bovine laitière en effectifs en France -1er Prim’holstein, 2ème Montbéliarde), pourtant c’est une race mixte. Pour reconnaître une vache normande, il faut observer sa robe. Elle possède trois couleurs : blanc (ou caille), marron (blond) et presque noir (bringé). Selon la couleur qui domine, la vache sera dite caille, blonde ou bringée. La race normande est aussi caractérisée par une tête blanche avec le plus souvent des tâches autour des yeux ("lunettes") et au mufle. Comme chaque année, la crème des éleveurs de Normande se retrouve à la foire de Lessay pour élire la meilleure des normandes. Les trois principaux critères sur lesquels reposent la décision des juges sont la qualité de la mamelle, les aplombs (rectitude des membres) et le développement squelettique. Infos pratiques : http://cara-meuh.com/ Sylvie Poulain et André Lefranc Les Viviers 11, route de Saint Léonard 50300 Vains 02 33 70 82 40 06 08 28 25 76 contact@cara-meuh.com

Commentaires


    Informations complémentaires:

    Visibilité: 4266

    Durée: 3m 31s

    Cote: 7